Faire sa cire épilation maison zéro déchet {recette}

Faire sa cire épilation maison zéro déchet {recette}

Voici une recette simple pour faire sa propre cire épilation maison au sucre et qui marche du tonnerre !
Allez, c’est parti pour un petit DIY beauté zéro déchet facile !

C’est en lisant le livre de Béa Johnson sur le zéro déchet que j’ai appris qu’on pouvait créer sa propre cire épilation maison. J’avais enfin trouvé une solution plus écologique et économique qui me permettrai aussi de devenir moins dépendante d’une esthéticienne (surtout si les périodes de confinement deviennent récurrentes) et avoir une solution de secours zéro déchet si mon vieil épilateur venait un jour à me lâcher (si ça vous intéresse, je vous partage mon “parcours évolutif épilation” à la fin de cet article).

Après quelques recherches et comparaisons sur la toile, c’est la recette de la cire au sucre, aussi appelée cire orientale, par Valentine de Carnet Green qui m’a semblé la plus complète et fiable. Je l’avais testé pour la première fois lors du premier confinement au printemps dernier. La texture est top ; elle n’est ni trop liquide, ni trop épaisse et ni collante et elle peut se conserver au frigo pour des utilisations ultérieures.  

Comme ce premier test a été un succès et que je venais à bout de ma première tournée de cire , j’ai décidé de réitérer l’expérience. Par la même occasion, je voulais absolument vous partager cette recette géniale par ici qui je l’espère, se présentera comme une solution utile, écolomique et ludique pour vous (surtout en cette période de re-confinement !). La recette est composée à 100% d’ingrédients naturels (avec option végane) que l’on peut facilement acheter sans emballage et en vrac comme le sucre et le sirop d’agave ou le miel (à la Biocoop notamment). Cette cire dépilatoire est ainsi zéro déchet et biodégradable.  Sans plus attendre, voici les étapes à suivre :

Les ingrédients

180g de sucre (acheté en vrac)
60g d’eau
40g de jus de citron
20g de sirop d’agave ou de miel (acheté en vrac – j’ai choisi le sirop d’agave car beaucoup moins cher au litre que le miel)

Ces quantités sont parfaites pour un premier essai. Vous pourrez faire l’épilation des demi-jambes + aisselles sans problème. Il vous en restera même pour une prochaine tournée (peut varier selon votre fréquence d’épilation/pilosité)
Alors si cette recette vous convient et selon vos besoins d’épilation, je vous recommande de doubler ces doses lors de votre prochaine tambouille car même si la recette est facile, le temps de cuisson est assez long (je vous dis pourquoi ci-dessous). Cela vous évitera de faire cette recette tous les mois  puisque cette cire épilation maison au sucre a l’avantage de se garder environs 3 à 6 mois au frigo dans un contenant bien fermé..

Les ustensiles

Pour la préparation
balance de cuisine < celle-ci est sans pile !
thermomètre de cuisson (l’indispensable pour que cette recette soit un succès !)
→ casserole (pour vous donner une idée de la taille, voici la casserole que j’ai utilisé pour cette recette)
spatule Marysette
contenant en verre qui se ferme correctement

Pour l’épilation
spatule en bois de cuisine ou bâtonnets pour cire
bandes de cire lavables/réutilisables ou mouchoirs en tissu

Précautions d’emploi : Soyez très vigilantes lors de la fabrication de cette recette car la mixture va être brûlante. Protégez-vous éventuellement les yeux avec des lunettes. Entreprenez ce projet à un moment propice de votre journée avec du temps devant vous, sans stress et dans une cuisine dégagée et aérée.

Les étapes

1. Peser tous les ingrédients au préalable.

2. Verser dans votre casserole le sucre puis le jus de citron et l’eau.

3. Remuer régulièrement et doucement à feux doux/moyen (j’ai fait entre 4-5 sur plaque électrique) à l’aide de la spatule Marysette jusqu’à ce que le sucre soit complètement fondu (on ne doit plus sentir les grains de sucre). Le mélange va se transformer en “caramel” (le mien est particulièrement foncé car j’avais du sucre brun) et va commencer son ébullition.
❗Dès qu’on voit les premières bulles se former, il faut arrêter de remuer.

4. Prendre le thermomètre de cuisson et l’insérer dans le mélange en ébullition qui va commencer à mousser.
❗ Ne pas faire toucher la pointe du thermomètre sur le fond de la casserole, cela fausserait la vraie température de votre mixture.

La température va rapidement monter jusqu’à 100°. A partir de là commence la partie la plus “fastidieuse” de la recette. La température va stagner à partir de 100° et va monter petit à petit jusqu’à la température désirée : 129°. Il faut donc prévoir un peu de temps et s’armer de patience.
Ne pas dépasser les 130° sinon la recette sera loupée. Le sucre, une fois refroidi, sera cassant et la cire sera elle aussi cassante et inutilisable.

Les bulles vont devenir plus petites et la mixture va commencer à dorer (voir photo).

5. Attendre/surveiller patiemment que le thermomètre indique 129° (max 130°) et retirer immédiatement et rapidement la casserole du feu une fois la température atteinte. Normalement, votre thermomètre sonnera.

6. Hors du feu, rajouter le sirop d’agave (ou miel) à la mixture et mélanger jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

La cire est prête !

7. Verser la cire dans le contenant en verre adéquate.
❗Attention lors du transfert, la mixture reste brulante.

 

Utilisation de la cire épilation maison

Juste avant de commencer l’épilation, je fais un gommage sur les zones à épiler avec ma recette exfoliante au marc de café récupéré.

Pour un usage immédiat : déposer le récipient avec la cire chaude dans un récipient d’eau froide (bain-marie inversé). Insérer la pointe du thermomètre dans la cire et laisser redescendre la température à 50°. En dessous de 45°, la cire sera plus épaisse et un peu moins facile d’utilisation.

Pour un usage ultérieur : déposer le contenant avec la cire froide dans un récipient d’eau chaude au bain-marie. Insérer la pointe du thermomètre dans la cire et laisser chauffer jusqu’à 50° maximum.

Application de la cire d’épilation maison

A l’aide de la spatule en bois, étaler une fine couche de cire sur la zone désirée dans le sens du poils. Placer la bande lavable/réutilisable sur la zone de cire toujours dans le sens du poils. Frotter la bande dans le sens du poils et retirer la bande énergiquement d’un coup sec vers vous, à rebrousse-poils. Je vous recommande d’étaler de petites zones de cire, pas plus longues ni plus larges que votre bande. Si vous n’avez pas de bandes lavables/réutilisables (les mienne sont de seconde main. Ma tante en avait plein chez elle et me les a données.) vous pouvez utiliser des mouchoirs en tissu. C’est ce que j’avais fait lors de ma première utilisation en dépannage. Cette alternative fonctionne très bien mais il faut dire que la manipulation des mouchoirs est un peu plus compliquée que les bandes.
Une fois terminé, je peaufine mon épilation à la pince à épiler.

Après utilisation – Le nettoyage

Rincer les bandes de cire et tous les ustensiles à l’eau tiède. Vous verrez, la cire va se dissoudre très facilement.
Je me rince  rapidement sous l’eau tiède également pour enlever les éventuels résidus de cire et j’applique un hydratant. En ce moment j’applique le baume multiusages Lait d’Amande nourrissant et réparateur de chez Clémence & Vivien (vegan, made in France, contenant sans plastique réutilisable ou recyclable à l’infini  et compatible grosses).

Placer la cire restante au frigo pour la conserver (entre 3 à 6 mois) et la réutiliser pour votre prochaine session épilation !

Mon parcours et mes modes d’épilation aux fils des années

J’ai toujours été de la team épilation plutôt que rasage. Pour les jambes et le maillot, j’ai toujours opté pour une épilation à la cire en institut ; pour les aisselles, l’épilation avec un épilateur à la maison. Il y a 7 ans, j’ai aussi fait des sessions au laser pour le maillot et les aisselles (cette option a été très efficace et même si elle n’a pas retirer à 100% tous les poils (j’ai fait 5 sessions sur 6 car j’ai déménager entre temps), elle a permis de bien débroussailler ces zones).

Et puis en 2016, je suis rentrée dans une démarche de zéro déchet. J’ai commencé à remettre en question le fait d’aller chez l’esthéticienne et de voir toutes ces bandes à usage unique partir à la poubelle. J’ai aussi appris que les cires dépilatoires utilisées en institut ne sont pas 100% naturelle (souvent composé de BHT, ingrédient synthétique et agent de préservation des formules, suspecté d’être un perturbateur endocrinien). Si vous habitez sur Paris ou Bordeaux, je vous recommande l’institut Mademoiselle Bio qui utilise une cire naturelle au sucre et des bandes en coton bio.

Comme solution immédiate, j’ai ressorti mon épilateur que j’avais déjà depuis plusieurs années. Et à l’approche de l’été, je m’autorisais une épilation complète du maillot chez l’esthéticienne.

A l’heure actuelle, j’utilise toujours ce viel épilateur  pour faire rapidement mes aisselles (j’ai 3 poils qui se courent après) et mes demi-jambes quand les poils ne sont pas trop longs. Cette option n’est pas éco mais tout du moins, si on en a déjà un, elle est durable et d’une certaine manière zéro déchet.

J’utilise ma cire épilation maison au sucre quand je me suis trop laissée aller et que mes poils sont trop longs (comme cette fois-ci) pour faire les jambes 3/4. 

Je n’ai pas encore testé la cire au sucre sur le maillot. J’ai psychologiquement du mal à franchir le cap surtout au niveau des lèvres. Je me laisse jusqu’au printemps prochain pour passer à cette étape. Et comme j’avais fait l’épilation laser, je n’ai déjà plus grand chose. En attendant, je fais des retouches avec l’incontournable pince à épiler.

Et vous, comment préférez-vous vous épiler ? Avez-vous déjà testé une cire maison ? Laissez-moi vos retours d’expérience en commentaire ci-dessous !

5 gestes simples pour débuter dans le zéro déchet

5 gestes simples pour débuter dans le zéro déchet

Comment débuter dans le zéro déchet?

Adopter une démarche zéro déchet est un choix qui peut être mis en place de manière très simple. Voici cinq conseils pour vous guider.

Vous souhaitez adopter une démarche zéro déchet mais vous ne savez pas par où commencer ? Pour protéger l’environnement, réduire la pollution et alléger votre poubelle, il existe quelques mesures faciles à mettre en œuvre, que ce soit dans votre logement ou à l’extérieur. Pierre, du site alternativi.fr, vous propose 5 gestes simples pour commencer.

Le zéro déchet dans la maison

Chaque année en France, un habitant produit en moyenne 354 kilos d’ordures ménagères. Parmi ces déchets, 30 % sont incinérés, 36 % sont stockés dans des décharges, 20 % sont recyclés et 14 % sont compostés. Quelles sont les alternatives zéro déchet aux objets et produits du quotidien ?

Dans la salle de bain

1) Les alternatives solides aux liquides

La salle de bain est une pièce dans laquelle nous aimons prendre soin de nous, et dans laquelle nous produisons malheureusement beaucoup de déchets. Lingettes jetables, cotons démaquillants, protections périodiques, flacons de shampoing et de gel douche : les poubelles d’une salle de bain peuvent se remplir très vite si l’on n’y prête pas attention.

La bonne nouvelle est qu’il existe aujourd’hui de nombreuses alternatives à ces produits jetables : peu coûteuses, lavables et réutilisables, elles permettent d’adopter sans contrainte une démarche zéro déchet.

Vous pouvez commencer par remplacer vos produits d’hygiène et de soin liquides par leurs équivalents solides, comme le dentifrice solide ou encore le shampoing solide. Ces produits sains, qui sont vendus soit sans emballage, soit dans des contenants recyclables ou réutilisables, généralement sans plastique, vous permettent de prendre soin de vous et de la planète tout en réalisant des économies.

En France, 6 tubes de dentifrice sont consommés chaque seconde, soit 189 millions par an ! Tout ce plastique n’est généralement pas recyclable, et peut facilement être supprimé grâce au dentifrice solide.

Dans la cuisine

2) Les emballages alimentaires réutilisables

Côté cuisine, des alternatives existent aussi. C’est une pièce dans laquelle on passe du temps, on concocte de bons petits plats, on se retrouve entre amis ou en famille… et on produit malheureusement beaucoup de déchets !

Heureusement, là encore, il existe des alternatives écologiques et durables aux emballages jetables, sacs en plastique et autres déchets les plus courants. Il est par exemple possible de remplacer le film alimentaire en plastique par des emballages alimentaires réutilisables comme les charlottes/recouvre-plats ou les bee wraps. Il s’agit de coupons de tissus enduits de cire d’abeille et de résine végétale, qui s’assouplissent au contact de la chaleur des mains et épousent la forme des aliments ou récipients à protéger.

Outre leur aspect écologique et zéro déchet, ces emballages alimentaires réutilisables ont l’avantage d’être respirants, ce qui permet de conserver les aliments plus longtemps qu’avec du film alimentaire en plastique.

Le zéro déchet à l’extérieur

Lorsque vous quittez votre domicile, vous pouvez aussi opter pour des alternatives écologiques et zéro déchet qui faciliteront votre quotidien et contribueront à préserver l’environnement.

3) Les bouteilles réutilisables

– Pour éviter les bouteilles plastique et rester hydraté toute la journée –

Les gourdes et bouteilles réutilisables permettent de transporter vos boissons au bureau, en promenade, dans les transports ou encore à la salle de sport.

Vous pouvez ainsi tirer un trait sur les bouteilles en plastique jetables, qui sont les déchets les plus retrouvés dans les cours d’eau européens. De plus, la fabrication d’une bouteille jetable en plastique d’un litre nécessite 2 litres d’eau et 100 ml de pétrole. On dit donc oui aux gourdes et bouteilles réutilisables !

 4) Les sacs à vrac

– Pour faire ses courses –

Autre accessoire écologique lorsque vous êtes à l’extérieur, le sac à vrac vous permet de faire vos courses sans avoir à acheter ou à utiliser de sac plastique jetable. Vous le pliez au fond de votre sac et le sortez uniquement lorsque vous faites vos courses. Il ne prend pas de place, a une longue durée de vie et ne vient pas s’ajouter aux 5000 milliards de sacs plastiques consommés chaque année dans le monde.

5)  Les lunch box et les bentos

– Pour emporter son déjeuner –

Grâce aux lunch box et aux bentos, vous pouvez préparer chez vous de bons repas sains et les transporter facilement au bureau ou en extérieur pour un pique-nique par exemple. Vous évitez ainsi d’acheter des plats tout prêts sur-emballés ou de protéger vos repas avec de nombreux emballages jetables.

Et vous, quelles sont vos astuces zéro déchet au quotidien ?

J’ai testé les soins naturels, bio, vegan & consignés oOlution !

J’ai testé les soins naturels, bio, vegan & consignés oOlution !

Ça faisait un moment que je ne vous avais pas partagé de routine beauté par ici ! Il y a eu quelques petits changement depuis car je teste depuis quelques temps les soins naturels pour visage et corps oOlution et je dois dire que cette marque remplit toutes les cases : des ingrédients de qualité, 100% d’origine naturelle et bio, éthique, personnalisé et aussi zéro déchet !
Je vous explique tout ci-dessous et vous partage mon retour d’expérience sur les 7 cosmétiques oOlution choisis en partie grâce au diagnostic de peau.

Des soins naturels à 100%, bio & vegan, pour le visage et le corps

Chaque produit est accompagné d’une petite fiche avec conseils d’utilisation et le détail des ingrédients. oOlution n’a clairement rien à se cacher ! Tous les ingrédients sont 100% d’origine naturelle. Dans chaque produit, je remarque une large palette d’actifs et des ingrédients de haute qualité : des eaux de fruits aux extraits végétaux, des huiles aux beurres végétaux et huiles essentielles, tout est BIO ! Les compositions sont garanties sans huiles minéralessans huile de palme et ses dérivés, vegan (= pas d’ingrédients d’origine animale) et cruelty-free (= pas testé sur les animaux), made in France et bien sûr, sans perturbateurs endocriniens. Tout simplement sain et éthique !

Packaging consignés rechargeables ou recyclés

Vous savez que je suis depuis longtemps engagée dans une démarche zéro déchet. Je privilégie prioritairement les cosmétiques solides qui n’ont pour emballage qu’un carton recyclable/biodégradable. Il est vrai que parfois je me trouve limitée dans le choix des produits de beauté adaptés aux besoins de ma peau. Bien qu’oOlution propose des cosmétiques naturels dans des contenants en plastique (uniquement les PP & PE = 100% recyclables), j’ai choisi de tester leurs produits pour leur démarche zéro déchet. Grâce à oOlution, plus besoin de se préoccuper de savoir si nos déchets recyclables seront bien recyclés (sachez que même si vous mettez vos recyclables dans le bac à tri, ils ne seront pas forcément recyclés), nous avons la possibilité de renvoyer flacons, pots et tubes vides gratuitement grâce à un système de consigne. Dans chacune de nos commandes, nous recevons une enveloppe T préaffranchie à cet effet. Les contenants seront donc nettoyés, désinfectés et remplis à nouveau. Pour les produits qui ne peuvent pas être re-remplis car soudés sur le dessus, ils seront nettoyés puis recyclés par Terracycle. Cette option de consigne et recharge est mentionnée sur chacune des fiches produits sur le site. Voilà enfin une entreprise qui prend en charge non seulement ses déchets mais contribue grâce à cette alternative, à la réduction de la production de packaging en remettant en circuit les contenants déjà créés  !  N’hésitez pas à me suivre sur Instagram où je vous montrerai en stories comme renvoyer les produits terminés (elles resteront en story “à la une ♻️” )

Des soins personnalisés grâce au diagnostic de peau

Et par ce que chaque peau est unique, oOlution nous propose un diagnostic de peau gratuit afin de choisir les soins naturels les plus adaptés à notre type de peau sans risque de se tromper !

Ci-dessous, je vous partage mon expérience avec tous mes soins naturels visage & corps sélectionnés en partie pour ma peau normale à mixte à tendance déshydratée et fragile.

1. Eau de soin visage bio – Flower Power

Cette eau florale et fruitée est ma chouchoute de toute la sélection. Non seulement elle sent divinement bon mais elle apporte surtout une touche de fraîcheur instantanée à mon visage qui a une tendance bizarre à être bouillonnant !

Je vaporise ce bouquet de senteurs sur mon visage le matin pour me réveiller en douceur juste avant d’appliquer ma crème de jour (je laisse agir quelques secondes puis je nettoie à l’aide d’une lingette réutilisable).
Le soir, j’applique quelques sprays après m’être démaquillée. Je laisse l’eau sécher naturellement en tapotant du bout des doigts avant d’appliquer mon soin de nuit.
Et en cette période estivale, je pulvérise aussi quelques pschitts durant la journée pour me rafraîchir.

Ce soin à vaporiser est sans alcool et hydrate, tonifie, purifie, parfait le nettoyage et apaise la peau. Il aide aussi à décupler les effets voulus des autres produits.

Produit consigné et re-rempli.

2. Soin visage hydratant bio – Glow Up

Dans l’univers du zéro déchet solide, j’ai eu énormément de mal à trouver une crème pour le visage qui me corresponde. J’ai aussi testé de nombreuses huiles pour visage mais je préfère indéniablement la texture d’une crème.
Le diagnostic peau m’a recommandé cette une crème hydratante visage pour peau normale à mixte et j’en suis super contente. Elle est fluide et légère et je l’applique chaque matin pour hydrater ma peau en profondeur sans la surgraisser.
Comme son nom l’indique, elle est aussi là pour apporter de l’éclat à la peau terne grâce à l’extrait de carotte.
Ce soin agit également comme un soin préventif anti-âge notamment grâce à ces actifs antioxydants comme l’huile de Thé vert bio, l’extrait de Mûres bio ou encore l’extrait d’Immortelle bleue (un ingrédient reconnu pour préserver la jeunesse de l’épiderme !).

Franchement j’adore et en plus, le tube peut être re-rempli ! Donc définitivement, un produit que je commanderai à nouveau une fois terminé.

3. Soin visage nourrissant bio – Whole Again

Tout comme ma crème de jour, j’ai eu beaucoup de mal à trouver une crème de nuit adaptée aux besoins de ma peau mixte, tantôt sèche, tantôt déshydratée mais toujours fragilisée. Ce que je recherche après m’être lavée et/ou démaquillée : du réconfort, une sensation de douceur enveloppante sur mon visage. C’est ce que je retrouve en appliquant chaque soir la crème nourrissante cocooning Whole Again. Elle vient apaiser et réparer ma peau le reste de la nuit. 

Aussi bien la crème hydratante que la crème nourrissante, elles peuvent toutes deux s’appliquer matin et soir. Parfois, je change. J’essaie vraiment d’écouter mes besoins en fonction du jour et de la période du mois que je traverse.

Un autre tube a re-remplir qui continuera donc à faire partie des incontournables de ma routine beauté.

4. Lait démaquillant bio – Milky Way

Tout comme mes crèmes, j’ai une préférence pour les démaquillants crémeux.

Si comme moi, vous avez particulièrement la peau sensible, vous allez adorer vous nettoyer le visage et vous démaquiller les yeux avec ce lait doux et onctueux qui laisse une sensation d’hydratation !

Je l’utilise avec une lingette lavable mais on peut l’appliquer sur la peau en frottant du bout des doigts.

Ce tube est 100% recyclable.

5. Gel nettoyant visage bio – Gentle Angel

Je ne suis généralement pas fan des gels nettoyants qui assèchent davantage ma peau sensible. Mais je me suis laissée tenter par le Gentle Angel qui serait nettoyant et purifiant SANS dessécher… Verdict : C’est vrai ! Ça fonctionne ! Ce gel nettoyant est LA révélation de cette sélection. Je refusais l’idée d’ajouter un gel nettoyant à ma routine beauté mais je pense maintenant que c’était le produit manquant pour nettoyer et purifier mon visage correctement !

Je l’utilise le matin juste avant de vaporiser l’eau de soin et ma crème et le soir, juste après le lait démaquillant, suivi du spray et de ma crème.

6. Savon corps bio & son pochon – Soap Rise

En vrai fan de savon en barre, je suis ravie d’avoir testé celui d’oOlution. C’est une explosion d’agrumes accompagnée d’une touche de douceur avec le Ylang-ylang.

Je le garde suspendu et au sec dans son filet en coton bio. 

7. Lait corps hydratant bio – Magic Milk

Si en hiver je m’oriente vers des baumes, pour le printemps/été je préfère une crème corporelle plus fluide et légère. Le Magic Milk est exactement ce dont j’avais besoin pour hydrater, matin et soir, ma peau sèche. Le lait s’applique et pénètre facilement et comme le reste des soins naturels bio de la gamme, il sent subtilement bon !

Les autres produits que j’aimerais bien tester (tous avec la possibilité d’être re-remplis !)

Hônnetemment, je n’ai jamais vu de soins naturels avec une liste d’ingrédients aussi qualitatifs. Vous jugerez par vous même en recevant les fiches produits extrêmement bien détaillées et expliquées. A vous de tester pour vous en faire une idée !

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaire ci-dessous !

éthiquement sponsorisé par oOlution. Comme toujours, le contenu reste authentique et les produits présentés, entièrement utilisés et profondement aimés. Merci de votre confiance.

Les 3 protections hygiéniques écologiques que j’utilise

Les 3 protections hygiéniques écologiques que j’utilise

À la recherche de protections hygiéniques écologiques ? Vous avez cliqué sur le bon article ! Voici 3 alternatives saines pour Vous et la Planète qui vous aideront en plus à réduire vos déchets pendant vos règles.

Lorsque j’ai débuté ma démarche vers un style de vie plus conscient avec pour objectif de générer moins de déchets, j’ai commencé par analyser les produits les plus utilisés dans mon quotidien et dont je ne pouvais pas me passer. Les tampons et serviettes hygiéniques étaient inévitablement des produits récurants de mon chariot dans lesquels j’investissais une fortune pour finir par les jeter à la poubelle. Ce gaspillage de ressources (matière première + argent) n’avait plus aucun sens pour moi, c’est pourquoi je me suis rapidement orientée vers des protections hygiéniques écologiques réutilisables. 
Si comme moi vous souhaitez réduire vos déchets mensuellement, prendre soin de votre santé tout en économisant de l’argent et du temps, je vous ai listé les 3 protections hygiéniques zéro déchet que j’utilise chaque mois, individuellement ou de façon complémentaire.

…pour remplacer les tampons conventionnels à usage unique.

La cup est un petit récipient en silicone médical (sans latex ni parabène) qui recueille le fluide au lieu de l’absorber. Selon l’intensité du flux vous pouvez la garder du matin au soir. Il vous suffira simplement de la vider, la rincer à l’eau, pour la réutiliser. Les 4 bénéfices de passer du tampon à la cup sans hésitation : 1) elle est plus saine pour notre flore vaginale car elle n’assèche pas les muqueuses, 2) elle est réutilisable, 3) elle est donc plus économique à long terme car une même coupe menstruelle s’utilise plusieurs années et 4) elle est plus discrète car il n’y a aucun risque de se retrouver avec la ficelle qui dépasse de votre maillot de bain.

Je suis passée des tampons conventionnels à la cup du jour au lendemain. Je sais que ce changement peut paraître effrayant mais honnêtement, la coupe menstruelle est super facile à insérer. Pour les premières fois, assurez-vous d’être dans un endroit familier, au calme et sans contrainte de temps. Contrairement à un tampon, si vous ne l’avez pas insérée correctement, vous pouvez la retirer autant de fois que vous voulez jusqu’à ce que vous vous sentiez confortable. Pensez à la stériliser dans de l’eau bouillante avant et après chaque cycle.

J’utilise la cup Lamazuna (en photo).

…pour remplacer les serviettes et protège-slips jetables.

Ces protections hygiéniques écologiques s’utilisent de la même façon que les conventionnelles sauf qu’elles sont fabriquées à partir de tissus éco-responsables comme le coton bio et sont exemptes de produits toxiques. Elles s’attachent grâce un bouton pression pour bien rester en place dans votre culotte ! Fini les languettes qui s’enlèvent pour tâcher votre culotte !

En complément de la coupe menstruelle, j’utilise principalement les protège slip lavables pour un maximum de sécurité car on n’est jamais à l’abri d’une éventuelle fuite.

Seule, j’utilise la serviette medium les jours de flux moyen. Et j’utilise la grande serviette la nuit, même les nuits de flux abondants.

Je porte les serviettes et protège slip Dans Ma Culotte (en photo)
En savoir + dans mon article.
J’ai également un protège slip en coton biologique de la marque Alterosac.

…pour remplacer serviettes jetables voire les tampons jetables.

La culotte menstruelle est une petite révolution dans l’univers des protections hygiéniques écologiques ! C’est tout simplement une culotte équipée de plusieurs membranes qui drainent, absorbent et retiennent le sang. Les tissus choisis sont imperméables, respirants et disposent de propriétés anti-bactériennes et anti-odeurs. Selon la culotte choisie et votre flux, on peut facilement garder une culotte menstruelle entre 6 et 12h.

Cette forme de protections hygiéniques a complètement changé ma façon de vivre mes règles. Je la porte principalement les jours de flux moyen et intenses de jour comme de nuit.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de la tester, une fois adoptée, vous verrez que vous ne pourrez plus vous en passer !

J’ai testé les culottes MOODZ (le shorty en photo).
En savoir + dans mon article.

Pour conclure, les protections hygiéniques restent tout d’abord une affaire de préférence. Leurs utilisations vont aussi beaucoup dépendre de votre style de vie, du moment de votre cycle et peut-être de votre tenue du jour. C’est pourquoi, ces 3 protections hygiéniques écologiques sont, pour moi, toutes complémentaires et essentielles en cette période du mois.

Les différents cas de figures :

– la cup en journée sans protège-slip (début ou fin de règles) avec protège-slip (flux abondant) principalement lorsque je porte un bas près du coprs et doit mettre un string. Je la porte aussi la nuit, flux léger, moyen ou intense.

– le protège-slip, seul, en début ou fin de cycle.

– la serviette de jour, en journée lors de flux léger à moyen, principalement lorsque je suis tranquille à la maison.

– la serviette de nuit, les nuits de flux moyen à intense.

– la culotte flux moyen en début ou fin de règles, avec des robes

– la culotte ou shorty grand flux, en journée tranquille à la maison et la nuit en période de flux abondant.

– la cup + la culotte ou serviette, le jour de mon flux le plus abondant et lorsque je dois courir de droit à gauche toute la journée. De cette façon, je me libère l’esprit et je ne suis pas en stress à l’idée de devoir me changer. 

Êtes-vous déjà passées à l’une de ces protections hygiéniques écologiques ? Ou laquelle aimeriez-vous essayer ?

Des couverts écologiques comestibles pour vos apéros & events pro zéro déchet

Des couverts écologiques comestibles pour vos apéros & events pro zéro déchet

Envie d’éliminer le plastique de vos apéros ou événements pro ? J’ai le plaisir de vous présenter la marque Koovee qui nous propose des couverts écologiques comestibles pour remplacer les couverts en plastique jetable et apporter plus de gourmandise à nos mets !

Lorsque j’assiste à des événements avec buffet dinatoire, par conscience écologique, je ne goûte pas les mets qui se mangent avec de petites cuillères en plastique jetables. Cela peut paraître extrême mais c’est pour moi une manière de montrer mon engagement pour la Planète et de demander de meilleures pratiques en faveur du développement durable. Je n’hésite d’ailleurs pas à expliquer mon refus auprès des serveurs/organisateurs d’événements dans l’espoir de faire bouger les choses. #refuse

En France, l’interdiction des couverts en plastique était initialement prévue au 1er janvier 2020 suite à la loi ENGAlim mais celle-ci a été repoussée pour janvier 2021 et sera appliquée à l’échelle de l’Union Européenne en juillet 2021, seulement. (source Zero Waste France 14.01.2020). D’ici là, nous avons besoin d’entreprises novatrices telles que Koovee ! Cette start-up française qui a reçu le label GreenTech par le Ministère de l’environnement nous propose une alternative éco-responsable et gourmande aux couverts à usage unique : des biscuits cuillères/fourchettes au goût salé, sucré ou nature.

Koovee – couverts écologiques comestibles de A à Z – Pourquoi ?

Fabrication 100% naturelle et française : les biscottes-couverts Koovee sont sans additif, sans texturant, sans colorant ni conservateurs. Les cuillères & fourchettes sont fabriquées en Ile de France, avec des matières premières 100% Made in France et saines.

Un packaging green : pour des normes d’hygiène et de sécurité, les couverts sont emballés dans du papier, garantis sans plastique ni aluminium avec le détail des ingrédients et allergènes. Ils sont ensuite protégés dans une boite en carton kraft. C’est l’une des rares entreprises de l’agroalimentaire avec une politique 0 plastique. 

Nous avons recréer une idée d’apéro festif avec les cuillères nature, paprika & herbes de Provence  afin de tester différentes combinaisons possibles avant d’accueillir nos invités. C’était super fun d’imaginer des mini plats avec lesquels nous pouvons utiliser ces couverts comestibles.
Nous avions préparer des dips (humus nature & betteraves et guacamole), un velouté de butternut, salade de boulghour aux légumes/crudités. En dessert, j’avais fait une mousse de chocolat. (bien sûr, les ingrédients ont tous été achetés en vrac. Et la pizza était aussi faite maison !).
Pour l’été, j’aimerais réaliser des bouchées tomates-mozza-basilic que je déposerais directement dans le creux de la cuillère.

Nous qui sommes toujours à cours de petites cuillères et moi qui suis contre les paquets plastique de chips ou crackers (non recyclable), ces cuillères comestibles sont venues les remplacer pour plus de gourmandise, moins à laver et surtout rien à jeter !

Des couverts écologiques comestibles pour les particuliers et les professionnels

Koovee s’adresse aussi bien aux particuliers qui souhaitent réaliser des apéros, partir en rando ou faire des pique-niques sans plastique qu’aux professionnels de la restauration ou créateurs d’événements faisant appel à des traiteurs avec une volonté de réduire leurs déchets tout en proposant une expérience culinaire à la fois unique et fonctionnelle.

Niveau goût, les arômes restent subtiles et ne prennent pas le dessus sur les plats. Les couverts sont assez épais et donc ne se défont pas instantanément pour un maximum de croquant plus longtemps !

C’était la première fois que je réalisais une mousse au chocolat ! Super simple à faire et vous pouvez facilement trouver les ingrédients en vrac. A déguster avec une cuillère comestible goût nature, amande ou à la fleur d’oranger, pour un dessert doublement gourmand et croquant ! Accompagné d’un thé ou un café, vous pouvez terminer votre biscuit-cuillère en la trempant dans votre boisson chaude !

Je vous invite à voir les behind-the-scenes de ce setting sur mes Instagram Stories, avec une Pipa qui aurait bien aimé goûter cette mousse au chocolat.

♡ éthiquement sponsorisé par Koovee

#RèglesZéroDéchet : les indispensables serviettes hygiéniques réutilisables

#RèglesZéroDéchet : les indispensables serviettes hygiéniques réutilisables

Dans ma culotte, en période de règles, vous ne retrouverez PAS de serviettes hygiéniques jetables mais plutôt des serviettes hygiéniques réutilisables lavables. Je vous dis lesquelles et pourquoi j’ai fait ce choix.

Le trio de serviettes hygiéniques réutilisables, collection Panorama : protège-slip lavable Atlas ; serviette hygiénique de jour Toundraserviette hygiénique de nuit Sahara + savon détachant bio c/o Dans Ma Culotte -10% avec le code BLOOMERS10* (valable jusqu’au 20/02/2020 inclus *non applicable sur boxs et hors frais de port)

Vivre ses règles zéro déchet est un sujet très important à mes yeux. Les protections hygiéniques conventionnelles jetables, conditionnées individuellement dans des emballages plastifiés à usage unique contribuent au cercle vicieux du ” j’utilise, je jette “. Au cours de sa vie, une femme utiliserait en moyenne 11 000 serviettes et/ou tampons ce qui fait environ 30kg de déchets non-recyclables !
C’est pourquoi je n’hésite pas une seconde à partager mes découvertes plus saines et écologiques afin de vous proposer des alternatives qui vous permettront de rentrer dans une dynamique circulaire de “j’utilise et je réutilise”.
Il y a 4 ans de cela, j’ai laissé tomber les tampons chimiques pour la coupe menstruelle et les serviettes hygiéniques à usage unique pour des serviettes hygiéniques réutilisables lavables. Aujourd’hui, je ne pourrais pas revenir en arrière car je trouve ce choix incroyablement plus respectueux et durable pour ma santé, mon porte-monnaie et la planète.
La marque Dans Ma Culotte a été l’une de mes premières découvertes de protections hygiéniques réutilisables alors je suis très honorée de faire équipe avec elle et de vous la présenter en détail et plus précisement pourquoi et comment j’utilise leurs différentes serviettes hygiéniques lavables, devenues indispensables pendant mes cycles !

Pourquoi j’utilise les serviettes hygiéniques réutilisables Dans Ma Culotte

1) Tissus responsables : le tissu en contact direct avec la partie la plus délicate de votre corps (côté motif) est en coton biologique certifié GOTS. Le reste des tissus, boutons, encres et fils à coudre utilisés ont été choisi pour leur durabilité et sont certifiés Oeko-tex Standard 100, le label européen garantissant qu’aucun produit chimique nocif n’est présent dans ces matériaux.

2) Made in France : les serviettes hygiéniques sont fabriquées en circuit court (90% des composants viennent de France et 10% d’Europe) et sont intégralement assemblées en Normandie. Ce choix de fabrication ultra locale permet de réduire encore plus notre impact environnemental.

3) Jolis designs variés : J’apprécie le large choix de couleurs et motifs qui apportent un peu de gaieté en cette période un peu morose. Et il y en a pour tous les goûts ! Personnellement, j’ai craqué sur leur collection Panorama (toundra, atlas & sahara) présentée sur ce post, aux couleurs terre et aux formes simples et artistiques. J’aime énormément les dernières créations avec des figurines féminines sensibles et conquérantes, des plongeuses, ou la collection aquatique représentant les récifs ou les abysses des fonds marins.

Et vous, sur quels motifs craqueriez-vous ?

Comment j’utilise les serviettes hygiéniques réutilisables ?

Nous avons toutes des flux menstruels différents et nos préférences ou possibilités d’utilisation. Dans ma culotte, nous propose donc 3 tailles de serviettes : les protèges slips, les serviettes de jour et les serviettes de nuit. J’utilise principalement la cup mais les serviettes sont soit une protection supplémentaire soit une substitution.

1) le protège slip : je l’utilise en début et fin de cycle sans la cup ou bien en milieu de cycle avec celle-ci pour me protéger d’éventuelles fuites.

2) la serviette de jour : je l’utilise principalement les journées tranquilles à la maison les jours de flux moyen. 

3) la serviette de nuit : je l’utilise la nuit et même en période de flux intense ! Ça a été d’ailleurs mon premier test “risqué”: tester la serviette de nuit avec flux abondant. Honnêtement, je pensais retrouver quelques débordements soit sur les côtés soit sur l’arrière. Au matin, rien avait débordé. J’ai été impressionnée par la qualité d’absorption des couches intérieures et du tissu extérieur ! 

Après utilisation, je fais quoi ?

Tout de suite après utilisation, je les rince à l’eau froide, les frotte à l’aide du savon détachant bio (encore une fois, j’ai été super impressionnée par l’efficacité de ce produit) et j’essore un max. Si les tâches persistent, je les laisse tremper dans une bassine d’eau froide. Puis, je les passe en machine, généralement à 40° mais vous pouvez les laver sur un cycle de 60°.

Puis, je les laisse séchées naturellement sur mon étendoir en évitant sèche-linge et sources de chaleurs pour les faire durer le plus longtemps possible (les boutons pression sont super pratiques pour les accrocher autour des barres sans qu’elles ne se retrouvent à terre !)

Jusqu’au prochain cycle, je les plie et les range dans une petite pochette à l’abris de la poussière.

Et puis ces serviettes hygiéniques réutilisables sont bien plus discrètes à transporter dans votre sac à main que ces horribles serviettes en plastique, ne trouvez-vous pas !?
Et au delà du joli design, elles sont agréables à porter grâce au coton doux (pas de sensation détouffement ou collante ni de bruit de plastique), elles sont efficaces contre les fuites et il n’y pas d’odeur désagrable qui se dégage

De façon plus général, je pense que les serviettes hygiéniques réutilisables sont une belle alternative éco-responsables pour toutes celles qui ne supportent pas la coupe menstruelle ou pour celles qui souhaitent alterner ou avoir un maximum de sécurité !

Ces protections réutilisables ont certes un coût mais seront durablement moins chères que l’achat régulier de protections jetables. (je vous laisse jeter un oeil aux petits calculs savants des économies réalisées ! ) Petit cadeau de début d’année, Dans Ma Culotte et moi, nous vous proposons un code de réduction* de 10% avec le code BLOOMERS10 valable jusqu’au 20 février 2020 inclus. Il s’applique même sur les produits soldés ! (*hors boxs et non applicable sur les frais de port)

♡ éthiquement sponsorisé par Dans Ma Culotte. Les liens sont affiliés. Comme toujours, je tenais à vous préciser que les produits sont véritablement utilisés et profondément aimé. Je vous remercie de votre passage sur le blog et de la confiance accordée à mes propos. N’hésitez pas à m’écrire si vous avez davanatge de questions ! A bientôt, Margot