Avez-vous déjà décortiqué la composition des sacs isothermes conventionnels ? Et bien j’ai le regret de vous informer que la majorité d’entre eux sont composés à 100% de matières synthétiques, principalement dérivé du pétrole. La partie isolante est souvent constituée d’alu plastifié tandis que la partie externe du sac est d’ordinaire en polyester. Et la qualité des fermetures éclaires… à revoir !

Et c’est là que Le Mouton Givré intervient pour nous proposer une alternative écologique et locale pour garder nos repas au frais comme au chaud et ça marche !
Ci-dessous je vous décortique les premiers sacs isothermes zéro plastique de fabrication 100% française et artisanale

Des matières naturelles

Des sacs isothermes tri-matières écologiques : laine, lin, chanvre.

Côté intérieur : de la laine française qui fonctionne comme isolant (4 à 6 heures pour nos repas froids comme chauds et 1h30 pour les produits surgelés)

Côté extérieur : une toile en lin français et sangles en chanvre de Roumanie (mais plus pour très longtemps car de nombreux acteurs se mobilisent pour relocaliser cette filière en France et Le Mouton Givré choisira l’alternative française lorsqu’elle sera disponible !)

Les fermetures : des boutons pressions métallique pour Berthe et une fermeture éclaire métallique pour Marguerite de haute qualité (marque YKK®), fabriqués dans le nord de la France.

Une fabrication artisanale française

Les sacs sont entièrement assemblés à la main dans le Lot par une petite équipe de 3 personnes dont Élodie, la co-fondatrice du Mouton Givré et costumière de métier.
Durant notre Tour de France de 4L, nous les avons rencontrés et avons pu voir les coulisses de la fabrication. Vous pouvez découvrir l’atelier directement ici. Et je vous montre plus en détail dans cet article nos différentes façons de les utiliser au quotidien !

 

Un lavage à la main ou en machine

Un accident avec de la sauce ou une tache sur l’extérieur du sac ? Pas de soucis ! Les sacs isothermes du Mouton Givré sont lavables à la main ou même en machine !  On peut le mettre sans problème dans le lave-linge sur programme laine ou à froid avec essorage réduit. Vous pouvez même le repasser/défroisser.

NB : Comme le lin ne subit ni blanchiment ni traitement chimique, le jus naturel de la fibre peut dégorger au lavage. Cela m’est arrivé lorsque j’ai lavé Marguerite à la main en laissant le sac trempé dans l’eau. Des tâches jaunâtres sont apparus mais celles-ci ne sont pas indélébiles ! Après 2 lavages en machines, ces dernières ont complètement disparu !