Comment faire sa vaisselle de manière écologique ? Voici 7 astuces qui vous aideront à choisir des alternatives réutilisables, aux matériaux naturels et durables et produits vaisselles non-toxiques tout en évitant les matières plastiques et synthétiques. 

Faire sa vaisselle de manière écologique : ce que j’utilise et autres solutions

Il existe plusieurs alternatives pour faire sa vaisselle de façon écologique au plus près d’une démarche zéro déchet. Que cela soit dans le choix des accessoires ou des produits, je vous partage ma façon de faire ainsi que d’autres options éco-responsables.

1. La brosse écologique sans plastique

En 2016, je suis passée de la classique éponge vaisselle synthétique jetable à une brosse vaisselle écologique. J’ai pris un petit temps d’adaptation avant que cette nouvelle façon de faire la vaisselle soit naturelle. Aujourd’hui, je ne pourrais plus repasser à une éponge pour nettoyer ma vaisselle. Je trouve la brosse plus efficace, hygiénique et durable (je la garde au moins 6 mois vs éponge conventionnelle à changer tous les mois). Bien sûr, ce n’est qu’une affaire de préférence car il existe aussi des éponges de vaisselle lavables et compostables. 

2. L’éponge lavable et petits chiffons

J’utilise ainsi l’éponge lavable ou petits chiffons en tissu pour nettoyer mes plans de travail comme alternatives aux essuie-touts en papier jetables et lavettes synthétiques. Privilégiez les éponges rembourrées de fibres végétales comme le kapok pour qu’elle soit biodégradable (à mettre dans son compost en fin de vie) comme celle-ci !

3. Le goupillon écologique

Pour nettoyer mes bouteilles, gourdes et pichets, j’opte pour des goupillons sans plastique avec manches en bois et fibres naturelles comme la fibre de coco.

4. L’éponge en cuivre recyclable

Lorsque la brosse à vaisselle n’est pas suffisante pour récurer la saleté bien incrustée, l’éponge en fils de cuivre vient à la rescousse pour les fonds de casseroles, les plats et aussi nettoyage en profondeur du four et de ses plaques/grilles. Elle est un indispensable de ma cuisine zéro déchet ! Cette éponge ne raye et ne rouille pas et le cuivre est un matériau facile à recycler. Il suffit de l’apporter dans votre déchetterie.

Et puisqu’on parle de brosses écologiques et qu’elle est présente sur les photos, j’ai toujours sur mon évier cette brosse en fibres végétales pour nettoyer mes fruits et légumes. Un incontournable de ma cuisine.

Et que ferais-je sans mes torchons ! Tous mes torchons sont actuellement de seconde-main, récupérés dans les tiroirs à torchons de mes parents ! Mais ils commencent un peu à fatiguer alors lorsque le moment sera venu, je partirai sur ces torchons en lin made in France.

5. Liquide vaisselle écologique en vrac + flacon en verre

En ce qui concerne les produits de nettoyage pour la vaisselle, je remplis mon flacon en verre d’un liquide vaisselle écologique que j’achète en vrac dans mon magasin zéro déchet. Pour mon lave-vaisselle, j’achète également mes tablettes de lave-vaisselle écologiques (protégées dans des sachets en fibres végétales biodégradables) et le sel régénérant en vrac que je range dans des bocaux upcyclés.

J’utilise cette étiqueteuse manuelle

6. Les savons vaisselle solides

Comme autre alternative, j’utilise de temps en temps un cake vaisselle comme celui à faire soi-même de chez Pousse Pousse (vidéo de mon DIY). Et sinon, un simple bloc de savon vaisselle solide est tout aussi efficace et encore plus économique que le liquide vaisselle ! J’utilise également la pierre d’argile pour les taches tenaces jaunâtres/de “brûlé” sur les plaques de cuisson vitro-céramique. Ça fonctionne du tonnerre !

7. L’économisateur d’eau

Et pour une vaisselle toujours plus écologique, j’ai installé ce kit d’économie d’eau sur le robinet de mon évier (mais aussi sur le robinet de ma salle de bain et pommeau de douche).

Un robinet équipé d’un économiseur d’eau oopla débite 2,5L/min ou 5L/min contre 12L/min en moyenne pour un mousseur standard. En utilisant ces économisateurs, on peut faire une économie d’eau de 67% et 83% sur les robinets.   

Cela ne signifie pas que l’eau s’écoule moins vite ! Les particules d’eau avec ce filtre sont simplement plus fines. On ne remarquera pas la différence. On garde le même confort tout réduisant sa consommation d’eau,  jusqu’à 25 000 litres d’eau et 140 € économisés par an et par personne.