Allbirds : les sneakers éco-responsables que tous les techies de San Francisco ont à leurs pieds, débarquent enfin en Europe !

Sur Julian : les Tree Runners ; Sur Margot : les Wool Runners

Au printemps dernier, nous avons eu la chance de recevoir une paire de Allbirds chacun. Je vous les avais introduites pour la première fois sur ce post Instagram où j’évoquais mon souhait de voir un jour ces sneakers éco-responsables disponibles sur le marché français ! Parce que ces baskets unisexes sont de loin les plus confortables, flexible et légères jamais portées (on les a même portées lors de notre déménagement !)

Et pour couronner le tout, elles sont fabriquées avec des matériaux naturels ou recyclé (laine, Tencel Lyocell, sucre de canne, plastique recyclé) et sont certifiées B-Corporation.

Côté style, on aime tous les deux le design minimaliste-intemporel.

Côté pratique, elles sont super facile à laver, je les mets dans un sac de lavage pour les protéger et hop, à la machine à laver !

AllBirds Pour Elle – du printemps à l’automne

Je porte le modèle runner en laine dusty pink avec la semelle crème qui n’est plus disponible car celui-ci était une édition limitée. La couleur Savanna Dawn est celle qui s’en rapproche le plus. Dans les modèles classiques, j’aime beaucoup les total look crème et les total look noir.
L’aternative plus estivale des Wool Runners n’est autre que la version Tree Runners en Tencel (que vous verrez portée par Julian ci-dessous).
Sinon, Allbirds vient juste de sortir une version déperlante qui serait juste idéale pour la saison et le climat pluvieux de Bordeaux.

Découvrir toute la collection femme

Ps : Prenez votre pointure habituelle.

AllBirds pour Lui – du printemps à l’automne

Julian porte l’édition limitée Nikau Limestone Tree Runners qu’il a porté tout l’été (modèle similaire classique les Charcoal). Julian a une approche naturellement minimaliste de la mode.

Il est très pointilleux lorsqu’il s’agit de s’habiller. Lorsqu’il trouve un t-shirt, un jeans, un short ou des baskets qui lui conviennent parfaitement, il les porte en boucle. Ces vêtements/accessoires doivent être à la fois confortables, fonctionnels et simples avec parfois une touche d’originalité (pas excentrique mais plutôt singulière). 

Depuis que nous sommes ensemble, j’ai vu une incroyable évolution dans sa vision de l’industrie de la mode et dans son propre style.
Sa réflexion avant : La mode, je m’en fiche, j’achète pas cher et je prends ce qui me tombe sous la main.
Sa vision maintenant : En fait, je ne me fiche pas de la mode. Nous avons tous besoin de nous habiller. Chaque achat mode (ou non-achat) et un vote. Je choisis des habits dans lesquels je me sens bien pour leurs conforts et la façon dont ils ont été produits. En revanche, je me fiche toujours d’être à la mode. 😉

Julian est en train de partir sur le chemin du minimalisme dans son dressing. Affaire à suivre !

⇊ Partagez cette bonne nouvelle auprès de vos amis et sur Pinterest ! 

– Transparence –

Cet article n’a pas été sponsorisé mais contient des liens affiliés. Si vous décidez, en toute conscience, d’acheter une paire de sneakers éco-responsables Allbirds, je toucherai une mini commission. Merci par avance de soutenir ce blog mais aussi la mode responsable. 
Éco-responsablement vôtre,
Margot