Après une longue pause estivale qui nous a fait énormément de bien, (même si elle ne fut pas de tout repos) nous sommes de retour par ici ! Je vous raconte tout ce que nous avons fait cet été, à savoir : notre déménagement éco, les changements et nouveautés sur le blog. Oh et bien sûr, je vous partage une première tenue éco-responsable back-to-work  !

Ça y est ! Nous sommes installés à Bordeaux ! Pour celles et ceux qui viennent de nous rejoindre, j’explique pourquoi nous avons fait une pause blogging dans cet article. Durant ces deux mois, j’avais encore le réflex de penser que ce déménagement n’était que temporaire mais cette fois-ci, le permanent devenait bien réalité ! J’avais encore du mal a y croire jusqu’à ce que je tape ces quelques lignes. Mon anxiété de ne pas savoir où nous allons être dans les mois, semaines ou même jours à venir s’est envolée. Bordeaux et le long terme sont devenus notre réalité ! Mais avant que tout cela ne devienne notre quotidien stable, laissez moi vous contez le processus de notre déménagement/emménagement que nous avons essayé de faire le plus éco-minimaliste possible.

Du déménagement éco à l’emménagement minimaliste

Après notre retour d’Espagne, nous avons eu 2 semaines pour préparer le déménagement (pour dire vrai, la première semaine, j’ai continué à travailler sur la partie emails/gestion du blog). Vous me direz qu’en un weekend, ça aurait pu être emballé et plié. Bien que nous n’avions pas beaucoup de mobilier, rassembler nos affaires éparpillées sur trois étages et stockées dans plusieurs pièces de la maison de mes parents depuis des mois, s’est avéré un défi. Outre ce fait, je voulais aussi que ce déménagement respecte au mieux mes valeurs et mes engagements. Mon côté perfectionniste/idéaliste tenait à ce que l’emménagement soit le plus minimaliste et écologique possible. Même si rien n’est absolument parfait, voici quelle a été notre démarche et mes quelques astuces pour un déménagement éco-responsable.

1. Location d’un camion écolomique (Bonneville – Bordeaux aller simple) – Pour que la location du camion soit la plus économique et efficace en terme de temps et d’écologie, nous avons décidé de rouler de nuit et avons choisi la compagnie Rent & Drop qui nous permettait de rendre le camion dans notre ville de destination le lendemain. Si vous le pouvez, évitez donc de déménager un dimanche. Tout s’est super bien passé de la réception du camion à son retour (et surtout grâce à Julian qui a conduit toute la nuit!) Rendre sur place = gain de temps, économique et écologique.

2. Souscrire aux fournisseurs Green – Au début, nous regardions pour combiner Electricité verte & Gaz bio sous une seule facture. Ça nous a pris un moment pour comprendre que nous n’allions pas avoir le choix quant à notre fournisseur de gaz puisque Gaz de Bordeaux a le monopole dans la région (😡). Sinon, nous serions partis sur le fournisseur ILEK qui combine les deux (classé dans le top 3 des électricités vertes par excellence). Pour finir, nous avons choisi le fournisseur d’électricité verte Mint Energie dont la tarification rentrait plus dans notre budget ; légèrement moins cher car nous avons choisi une électricité verte européenne et non pas française (en espérant pouvoir switcher vers la française lorsque nos revenus seront plus stables !).
Ps: si vous voulez changer pour un fournisseur green, en entrant notre code parrainage 7404261, vous serez crédité de 10€ à l’ouverture de votre compte Mint Energie que vous pourrez ensuite déduire de votre prochaine facture.

3. Désencombrer ses cartons – Au lieu de tout emballer et emporter avec vous des objets que vous ne voulez plus dans votre nouvelle maison, faites le tri avant emballage. J’ai appliqué la méthode Marie Kondo (tri par catégorie vêtements, accessoires, cuisine, administratif, souvenir…). C’est un bon procédé pour se rendre compte de la quantité de chose que l’on possède et se séparer du superflu et des doublons.

4. Remise en circulation – Mettez en vente/donner ce que vous ne voulez plus. Personnellement, je ne jette ni vêtements ni objets (sauf si l’objet est malheureusement irréparable).  Je propose d’abord à mes proches. Ensuite, je mets en vente ce qui n’a pas été choisi. La vente permets non seulement de mettre du beurre dans les épinards à la fin du mois mais j’estime qu’un objet acheté sera toujours mieux considéré qu’un objet donné. Pour les vêtements, je vends sur mon compte Vinted et prochainement, je vais tenter de revendre sur la plateforme de seconde-main Once Again (je vous tiens informés de mon expérience). La borne Le Relais dans la rue reste mon dernier recours.

5. Emballage écolomique – Un déménagement n’est jamais très écologique et génère inévitablement des déchets. Mais pour minimiser notre impact et préserver les ressources au maximum, nous avons récupérer des cartons usagés au lieu d’en acheter des neufs. Pour la protection des objets/service de cuisine, nous avons utilisé des journaux ou les poches en papier de supermarché utilisées pour les fruits et légumes (mes parents en avaient une montagne). Pour la protection des meubles, nous avons utilisé de vielles couvertures et du papier bulle récupéré. Pour le scotch, nous avons utilisé ce qui était disponible chez mes parents au lieu d’acheter. Si vous devez acheter, préférez le scotch papier.

6. Choix de nouveaux meubles et décoration – Nous avons été très sélectifs quant aux choix de nos meubles. Cela demande de la recherche et de la réflexion. Nous prenons notre temps pour meubler et décorer notre appartement (#SlowHome) afin que les pièces reflètent aussi bien notre esthétique que nos valeurs écologiques et éthiques. Si les alternatives éco-responsables dans la mode sont largement répandues à présent, les choix éco-responsables autour du mobilier sont encore restraints. Je vous réserve le détail d’une partie de notre mobilier, dans mon prochain article, mercredi 18/09 pour vous présenter une superbe marque éco-éthique ! En attendant, RDV sur mon Instagram pour un premier aperçu en stories !

7. Finir le livre Zéro Déchet de Béa Johnson – même si j’avais déjà intégré beaucoup de gestes zéro déchet dans mon quotidien, son livre m’a surtout accompagné sur le côté minimaliste de mon intérieur. Je peux dire que sa lecture tout au long de notre installation s’est révélée très utile et m’a aidé à freiner certains achats impulsifs qui auraient pu s’avérer non-durables.

Des changements et nouveautés sur Bloomers ? Oui !

Même si nous avons été absents sur le devant de la scène, nous avons pris ce temps pour travailler en coulisses.

Nouvelles catégories – Ce déménagement a inévitablement amené à la création d’une nouvelle catégorie, celle de la Maison où je vous partagerai mon aménagement intérieur mais également toutes mes astuces et recettes pour garder un intérieur sain, minimaliste et zéro déchet.
Ces derniers mois, je me suis naturellement retrouvé à rédiger des articles un peu plus personnels. J’aimerais davantage partager des expériences de ma vie qui pourraient éventuellement vous être utiles. Vous retrouverez donc ce genre de billets sous la catégorie Life Update.

La page des marques – Nous vous avons proposé une nouvelle disposition de la page des marques éco-responsables où nous avons fait une première mise en page par catégories principales (pour femme, pour homme, pour la maison, etc…). Pour les marques mode homme et femme, nous les avons classé par ordre alphabétique accompagné d’un menu sous-catégories si vous recherchez une pièce en particulier (ex: robes, pulls, manteaux…) . J’espère que cette nouvelle présentation sera plus facile d’utilisation. PS: certaines sections sont encore en développement mais n’hésitez pas à nous laisser tous commentaires et suggestions !

Publications – J’espère que cette nouvelle stabilité résidentielle m’apportera de la régularité et de la constance dans mes publications. Je me suis fixée pour objectif de publier tous les lundis et mercredis à 15h et j’espère pouvoir ajouter un article supplémentaire les vendredis à la même heure.

Instagram – le nom Instagram @bloomers.eco devient @margot.guilbert. Rien ne change à part le nom ! Je vais continuer à communiquer à propos de marques et actions éco-responsables au nom de Bloomers.eco le blog. Je me suis rendue compte qu’il m’était difficile de communiquer au nom de deux personnes, Julian et moi. Par ce changement, j’aimerais me sentir plus “identifiable” auprès de vous afin que vous ayez le sentiment de parler à une vraie personne (et pas à des gens derrière un logo). Dans ce sens, j’aimerais également partager des côtés de ma vie pas forcément liés aux thématiques de la mode ou lifestyle éco-responsables que je ne trouvais pas très légitimes sous le nom bloomers.eco (mais peut-être que ça c’est juste un problème dans ma tête. Je sais, je réfléchis toujours en trop ! Des overthinkers comme moi par ici ?). En tant que timide, je veux aussi arrêter de me cacher derrière le nom de la marque et assumer pleinement mon rôle de communicante. La partie blogging reste mon initiative mais évidemment, je n’en serais pas là sans l’inconditionnel soutien et l’immense implication de Julian en tant que partenaire business et surtout comme photographe. Et en parlant de photographie, Julian a lancé son propre site, juliancalo.com, et propose désormais ses services de photographe ! Et bien sûr, vous pourrez le suivre sur Instagram sous son propre nom @julian.calo.

Retour aux shooting photos : ma tenue back-to-work !

C’est lors de notre premier shooting photos en ville, que j’ai aussi ressenti les effets positifs de cette pause. J’étais enthousiaste à l’idée de vous présenter cet #EcoOOTD et je me suis sentie beaucoup plus détendue et joyeuse lors de la session (et Julian l’a également ressenti). Il faut dire aussi que la tenue y était pour quelque chose ! J’ai eu un coup de coeur pour cet ensemble, haut + jupe, vert d’automne, casual-chic et ultra confortable. Cet outfit est idéal comme tenue de bureau durant l’intersaison pour sa couvrance optimale (manches longues, petit col roulé et jupe qui tombe juste en dessous des genoux) et sa matière légère et fluide.
C’est une création de la marque espagnole Thinking Mu, de leur collection TRASH, fabriquée à Barcelone à partir de 70% de Tencel, 20% de Refribra (déchets de coton upcyclés) et 3% d’élasthanne pour apporter une touche de confort à retrouver sur le site français de la mode positive, Kabanes. Je suis également honorée de vous annoncer que je suis l’une des ambassadrices du e-shop !!! Pour l’occasion,  nous vous offrons une réduction de 5% sur toutes vos commandes avec le code BLOOMERS5. Un autre bon plan mode éco-responsable : du 16/09 au 07/10, il y a un grand déstockage sur la boutique Kabanes ! L’opportunité de s’offrir une pièce éco-responsable entre -10% et -50% de réduction ! 

Maintenant que je suis devenue une citadine, attendez-vous à plus de photo-shootings urbains ! Mais rassurez-vous, l’appel de la nature n’est jamais trop loin. Je suis fin prête pour ce nouveau départ !

#EcoOOTD

Top & jupe, Thinking Mu c/o Kabanes {-5% de réduction avec le code BLOOMERS5}

BO Cozumel c/o Dear Survivor

Sac à main vintage

Chaussettes en bambou couleur prune, BellaStoria c/o Kabanes plus de chaussettes et tailles ici {-5% de réduction avec le code BLOOMERS5}

Bottines #vegan c/o Bhava

 

J’espère que vous avez passé un bel été et que vous êtes prêtes pour la jolie saison automnale ! Bises, Margot