Les règles zéro déchet, c’est possible grâce à la coupe menstruelle ! Cette protection hygiénique écologique et non-toxique est une alternative aux tampons, surtout conventionnels, un véritable fléau pour la santé de notre flore vaginale et pour celle de notre planète. 

La coupe menstruelle : alternative écologique aux tampons | Bloomers.eco

avec OrganiCup (-20% avec code BLOOMERS20)

En ce début d’année, je rentre dans le vif du sujet. Je ne pensais pas un jour parler de protection hygiénique sur le blog et pourtant, c’est un thème qui nous concerne toutes, aussi bien pour notre santé que celle de notre planète. 

Lorsque j’ai pris connaissance et conscience qu’il était possible de vivre en produisant moins de déchet, la coupe menstruelle a été l’un des tous premiers switch dans ma routine intime. J’ai inévitablement constaté que les emballages de tampons (pire encore, je jetais mes tampons dans les WC 😱) et les serviettes hygiéniques étaient les déchets à usage unique les plus récurrents dans ma poubelle chaque mois. Passez à la cup allait de soi pour moi et s’est fait sans trop réfléchir. Je me suis même demandée pourquoi on ne nous suggère pas cette alternative dès notre plus jeune âge (je me le demande toujours d’ailleurs).

La coupe menstruelle : alternative écologique aux tampons | Bloomers.eco
La coupe menstruelle : alternative écologique aux tampons | Bloomers.eco

Tampon vs Cup : 4 raisons de préférer la coupe menstruelle  

  • La cup plus saine que le tampon : un tampon conventionnel contient un nombre incroyable de perturbateurs endocriniens (pesticides, insecticides, parfum de synthèse, chlore, tout des trucs qu’on ne veut pas dans notre corps!). Il absorbe nos sécrétions vaginales naturelles, nécessaires à sa bonne régulation. Le tampon peut provoquer dessèchements et irritations VS la cup n’absorbe rien, elle recueille. Ainsi, elle préserve l’équilibre naturel du pH. Par exemple, l’OrganiCup est exclusivement en silicone doux (sans latex, sans agent blanchissant, sans adhésif, sans parfum ni lotion) et est certifiée hypoallergénique et Vegan.
  • La cup est zéro déchet : un tampon s’utilise quelques heures à raison de 2 à 3 tampons par jour (sans compter tout l’emballage plastique qui vient avec) VS une même coupe menstruelle s’utilise 10 ans et a pour unique emballage une boîte en carton à recycler et sa pochette pour la ranger. Selon OrganiCup, une femme utiliserait en moyenne 11 000 serviettes ou tampons au cours de sa vie ce qui fait environ 30kg de déchets VS 1 cup, 30 grammes. Y’a pas photo !
  • La cup est économique : qui dit réduction de déchets dit économie d’argent ! Je suis pas très forte en math mais faisons un petit calcul :
    La coupe menstruelle (OrganiCup) : 24€ x 1 achat pendant 10 ans = 24€
    Protection hygiénique conventionnelle (tampons en journée et serviettes la nuit) : 4€ la boite de tampons + 6€ le paquet de serviettes = 10€ x 10 mois (en estimant qu’on utilise moins d’1 boite de tampons-serviette/mois) = 100€/an x 10ans = 1000€
    Soit une économie net de : 976€
    Soit l’achat de la cup rentabilisée au bout de 2 mois et demi.
    Money, Money, Baby !
  • La cup est plus discrète : fini le stress du fil qui dépasse à la piscine, on arrête de faire le tour des bureaux pour demander aux copines une protection hygiénique et fini la gêne de sortir le tampon de son sac devant les collègues !
La coupe menstruelle : alternative écologique aux tampons | Bloomers.eco
La coupe menstruelle : alternative écologique aux tampons | Bloomers.eco

Je suis littéralement passée du tampon conventionnel non bio avec applicateur  (doublement trashy 🤦‍♀) à la cup ! Alors même si j’ai sauté du coq à l’âne (c’est souvent tout ou rien avec moi), je suis passée par un processus psychologique d’adaptation.

Comment passer du tampon à la cup ?

Sortir de sa zone de confort n’est pas chose facile. Alors changer ses habitudes d’hygiène intime peut être très effrayant surtout avec la vie active que nous menons.
Pour passer le cap de la cup, je me suis organisée pour me préparer psychologiquement à ce changement important :

  • acheter la cup en avance. Je me suis laissée le temps de finir mon paquet de tampons, de lire et visionner des vidéos youtube sur les avis et expériences de chacune. Pour ma part, j’utilise à présent la coupe menstruelle d’OrganiCup (taille A). Il y a deux ans, j’aurais aimé tomber sur leur site lequel réuni toutes les infos nécessaires pour se lancer ! (J’utilise ma première cup en back-up. Ma plus grande peur est de la faire tomber par mégarde dans le toilette, ça n’est jamais arrivé mais mieux vaut être prévenante.)
  • être chez soi lors de la première utilisation. Pour accueillir ce changement le plus sereinement possible, j’ai fait en sorte d’être chez moi, dans un lieu où je me sentais à l’aise.
  • faire plusieurs essais. Entre la nouveauté, le stress de la première utilisation et se faire la main, je ne l’ai pas eu du premier coup. Pour facilité la première insertion, j’avais lubrifié ma cup avec un peu d’huile de coco. Il y a plusieurs méthodes d’insertion. OrganiCup a créé une petite vidéo explicative pour nous aider. Vous pouvez même pratiquer avant l’arrivée de vos menstruations.
  • utiliser une serviette de protection réutilisable. Cela peut-être réconfortant au début lorsque l’on ne connait pas à quelle fréquence vider sa cup. Personnellement, même maintenant, pendant les deux jours les plus affluants de mon cycle, j’en utilise une comme sécurité.
  • l’utiliser en dehors de chez soi. Une fois plus à l’aise avec l’insertion de la coupe menstruelle chez moi, je me sentais plus confiante pour l’utiliser on-the-go. Pour vider ma cup dans un WC public, s’il n’y a pas de lavabo à l’intérieur du toilette, je m’assure toujours d’avoir ma bouteille d’eau réutilisable pour la rincer.
La coupe menstruelle, comment la nettoyer et la stériliser facilement ? | Bloomers.eco
La coupe menstruelle, comment la nettoyer et la stériliser facilement ? | Bloomers.eco

Comment nettoyer et stériliser sa cup menstruelle on-the-go ?

Il est important de faire bouillir sa cup avant la première utilisation et une fois le cycle terminé. Mais quand on est pas chez soi, on fait comment ?

Se trimbaler avec sa casserole dans sa valise, on est d’accord, ce n’est pas envisageable. Demander une casserole à son hôte et faire bouillir sa cup dans sa cuisine, c’est limite. Perso, je n’oserais pas.

L’année dernière, lors de notre séjour de 3 mois en Asie du Sud-Est/Europe, j’ai pu voyagé avec ma cup sans problème. Je me suis équipée d’un pot en verre lui étant exclusivement réservé. Dans les hôtels, les airbnb ou chez des amies, je demande ou me fais bouillir de l’eau (casserole ou bouilloire) que je verse sur ma cup placée dans le pot en verre. Je ferme et laisse tremper pendant 5 minutes. Pour plus de discrétion et pour ne pas vous brûler les doigts, entourez le pot d’un mouchoir en tissu. 

Alors, en vacance chez des amis, en famille ou à l’autre bout du monde avec vos ragnagnas, équipez-vous de votre pot en verre !

La coupe menstruelle : alternative écologique aux tampons | Bloomers.eco
La coupe menstruelle OrganiCup : alternative écologique aux tampons | Bloomers.eco

Le + de l’OrganiCup : l’information complète

Je n’ai rien à redire sur la qualité et l’efficacité de l’OrganiCup, pour moi elle fonctionne (pour mes 2 jours de flux intenses, comme je vous le disais plus haut, j’utilise une serviette hygiénique réutilisable, aux cas où il y aurait des fuites imprévues). Les jours plus calmes, je la porte toute la journée sans besoin de la changer. Je la vide une fois le soir et la garde sans problème toute la nuit et dors sur mes deux oreilles !
Le gros + de l’OrganiCup, c’est l’accès à l’information complète à un seul endroit, sur un seul support : sa boîte en carton recyclable (en photo ci-dessus). Pas de notice papier à l’intérieur, l’explication de A à Z sur son utilisation est imprimée à l’intérieur de la boîte qui se déplie intégralement à l’ouverture. Super pratique ! Pour une personne qui utilise pour la première fois la cup, je trouve cela rassurant. Sans oublier la vidéo démonstrative et son centre d’aide qui réponde à toutes vos questions !

Vous l’avez peut-être déjà lu sur le blog, j’ai longtemps pratiqué la natation à un niveau soutenu. Même si ces entrainements intensifs ont quelque peu retardé l’arrivée de mon cycle, je me suis toujours convaincue que mes règles ne viendraient jamais influencer mon état mental ni physique pour m’empêcher de nager ou de faire quelconque activité sportive.
Bien qu’à présent consciente que l’arrivée d’un cycle menstruel offre à notre organisme la possibilité de se nettoyer, de se renouveler, (d’où l’importance de l’écouter et de ralentir à cette période du mois), la coupe menstruelle m’offre également la possibilité de vivre avec mon temps : être une femme active et libre de ses mouvements, respectueuse de sa santé et de l’environnement. Et c’est grâce à des entreprises telles qu’OrganiCup que je peux le rester !

Alors, es-tu prête à passer à la coupe menstruelle ? Ou bien, tu as ou vas bientôt donner naissance et as donc besoin de la taille au dessus ? 
Profitez d’une réduction de 20% sur le site OrganiCup avec le code BLOOMERS20.

Si vous avez des questions ou remarques, n’hésitez pas à me les noter en commentaire ci-dessous ! 

écologiquement sponsorisé par OrganiCup. Comme toujours, le contenu reste authentique et le produit reçu, profondément aimé et 100% utilisé.