Parlons bons basiques. Quand je pense basique, j’imagine immédiatement un t-shirt écologique, pas vous ? Le t-shirt est la base d’une penderie alors il est important qu’il soit intemporel aussi bien au niveau de la coupe comme de la couleur et surtout de bonne qualité. Pour moi, la qualité passe aussi bien dans le produit fini (matières écologiques) que dans le processus de fabrication (respect social et environnemental).

Détail tenue: T-shirt écologique – Les Sublimes* {aussi vu ici en noir et en blanc manches courtes}; Boucles d’oreilles Mila Marin gold-filled.

Ce t-shirt écologique manches longues rose est fait de Lenzing Micro-Modal© à 94%, un tissu de luxe fabriqué à partir de bois de hêtre, récolté de manière durable en Autriche et certifié OEKO-TEX® Standard 10.
Cependant, ce haut contient également 6% de Spandex, également connu sous le nom d’élasthanne. Cette matière qui donne l’élasticité aux vêtements est malheureusement fabriquée à partir de produits pétrochimiques et n’est par conséquence pas un matériau eco-friendly.

Alors pourquoi ajouter une matière nocive au Lenzing Micro-Modal© ?

Imaginez-vous plier vos bras puis les tendre le long de votre silhouette et vous retrouver avec la marque de vos coudes sur l’arrière de vos manches. Arrivez-vous à imaginer le résultat ? Pas très jojo, quoi ! Et bien, c’est là que le spandex intervient. L’élasthanne a le pouvoir de redonner forme à la matière. Ce composant est notamment essentiel pour les vêtements près du corps et fins comme le t-shirt que je porte (même si je l’ai pris assez loose)
Cette matière joue un grand rôle dans certains vêtements et peut être un élément important pour juger d’un bon basique qui durera dans le temps.

Savoir ce que l’on porte est aussi important que de savoir ce que l’on mange. C’est pourquoi j’ai jugé essentiel de parler un peu plus des matières qui composent nos vêtements. Avec toutes ces appellations et noms compliqués, nous pouvons rapidement être découragés. Le Spandex n’est pas une matière écologique mais aide à maintenir la forme d’un vêtement pour qu’il dure dans le temps. Dans ce cas, il est important de savoir peser le pour et le contre.
Mais ne nous décourageons pas ! Avec les constantes évolutions technologiques, je suis persuadée que nous allons trouver une alternative écologique très rapidement. Croisons les doigts !

Détail tenue: T-shirt écologique – Les Sublimes* {aussi vu ici en noir et en blanc manches courtes}; Boucles d’oreilles Mila Marin gold-filled.

Merci pour votre passage sur Bloomers !
Pour plus d’inspiration éthique, rendez-vous sur ma wishlist ICI !
Bisous!
Margot