Newsletter

Inscrivez-vous à la newsletter mensuelle de bloomers.eco et recevez un récapitulatif des bons plans mode éthique & conseils lifestyle éco-responsables.

FAQ & Transparence

Bloomers.eco, c’est quoi exactement ?

Bloomers est un blog d’information et d’inspiration sur les habillements éco-responsable pour homme et femme, de beauté green et d’astuces lifestyle écologiques.

Quelle est la signification de bloomers ?

Le nom Bloomers nous a fait penser à une fleur qui éclot (bloom en anglais) et la terminaison -ers est en quelque sorte une personnification qui nous représente ; deux personnes qui prennent conscience et décident d’agir.

En 2016, après avoir visonné une vidéo sur le désastre du plastique (surtout à usage unique) sur notre planète, nous décidons de réduire notre impact écologique en consommant moins mais mieux. Et puis on s’est dit que nous n’étions pas les seuls à se réveiller sur les problèmes écologiques et humanitaires. C’est pourquoi, nous pensons que sommeille en nous tous un Bloomer !

En faisant davantage de recherche sur le mot nous avons appris qu’au milieu des années 1850, Bloomers était le nom donné aux femmes qui portaient des pantalons ; à l’époque où les pantalons étaient réservés aux hommes. Ce mouvement féministe a été nommé ainsi, suite au nom de famille d’Amelia Jenks Bloomer qui démocratisa le port du pantalon chez les femmes. Ce nom associé à cette réforme vestimentaire est venu renforcer notre choix.
En savoir plus + à propos de cette histoire ici

Qui sont les créateurs de Bloomers.eco ?

Derrière Bloomers, c’est nous, Margot et Julian, un duo franco-argentin aux origines italiennes. Nous sommes partenaires de vie et de travail.


Je (Margot) viens du Pays de Gex, une région limitrophe avec la suisse où notre cher écrivain et philosophe Voltaire passa le reste de ses jours.

Julian vient de Mar del Plata, passe ses années de collège en Caroline du Nord aux États-Unis et ses années lycéennes et universitaires à Malaga en Andalousie.

Nous nous sommes rencontrés à Birmingham en 2009 pendant notre année d’Erasmus. Depuis, nous ne nous sommes plus quittés ! Après avoir tous les deux obtenu une licence en marketing & communication, Julian me rejoint en France. En 2011, nous emménageons à Aix en Provence, où je décide de faire un Master en Digital Marketing. J’y apprend les bases de la création d’un blog. Passionnée par cette matière, je décide tout naturellement de continuer “ce blog scolaire” en l’alimentant après les cours. D’ailleurs, ce tout premier blog s’appelait QG des Petites Curieuses. Durant cette même année, nous achetons notre premier appareil photo numérique. Là aussi, Julian se découvre une réelle passion  pour la photographie.

Puis nous retournons dans le Pays de Gex faire nos armes dans le monde du travail. Julian a travaillé pendant 4 ans au CERN en tant que coordinateur d’un programme d’Art et Science. De mon côté, j’ai travaillé pour une marque horlogère dans l’évènementiel à Genève. Puis je me suis spécialisée dans le online marketing chez Zalando à Berlin et j’ai créé mon deuxième blog, The Pastel Project.

Fin 2015, je décide de rentrer à Genève et de prendre une année sabbatique. Je ressentais le besoin de faire un point sur mes attentes professionnelles; j’étais tiraillée entre ce que la société voulait faire de moi (un bon travail dans le marketing bien rémunéré) et mes valeurs éthiques.

 
C’est donc en 2016 et toujours grâce au blogging, que je trouve le vrai sens de mes valeurs éthiques combinées à ma passion pour la mode : agir pour une mode positive et un style de vie éco-responsable. Je ne le savais pas encore mais j’étais devenue une Bloomer. En partageant mes trouvailles mode durable, j’ai découvert une communauté qui me ressemblait. Tout ce processus n’aurait pas été aussi rapide sans Julian et son soutien. Depuis le début de cette aventure, il a dédié son temps libre pour réaliser les photos du blog. Mais chose plus importante encore, c’est lui qui a indirectement accentué et consolidé la prise de conscience de mes valeurs éco-responsables en me montrant cette fameuse vidéo “zéro déchet”. Son implication dans le blog devenant de plus en plus présente, c’est tout naturellement qu’il a décidé de me rejoindre. Il était lui aussi devenu un Bloomer. C’est ainsi que The Pastel Project est devenu Bloomers, début 2018. En savoir + dans cet article .

Pourquoi vous êtes-vous lancés dans cette aventure ?

Comme beaucoup de personnes de notre génération, nous cherchons un emploi en adéquation avec nos valeurs et non pas uniquement dirigé sur l’aspect financier.

Notre but : créer un impact positif sur la société et la planète.

Ayant tous deux grandi à l’époque de la consommation massive et où argent était (et est toujours) synonyme de succès, il nous fallait aller à contre courant pour devenir consomm‘acteurs. Nous espérons que notre communication puisse vous inspirer, vous aider et vous informer sur les marques et toutes les alternatives durables et éco-responsables.

Est-ce votre métier à plein temps ?

Depuis la fin des années 90, le blogging a pris une tournure très intéressante en passant d’un simple journal intime à une plateforme très puissante d’informations où chacun peut y venir, échanger et laisser son opinion.


Le blogging est encore un nouveau métier qui peut être assimilé au journalisme. Ceci dit, nous ne nous considérons pas journalistes mais créateurs de contenus visuels et informatifs.

Nous sommes conscients de l’énorme paradoxe qui existe dans le secteur du blogging : c’est à la fois un nouveau métier, bien souvent peu pris au sérieux et dans un secteur déjà très saturé.


Etant de plus en plus sollicités et voulant produire du contenu de qualité, nous avons décidé d’écouter nos coeurs et de faire de bloomers.eco notre activité à plein temps.

Quelles sont vos tâches ?

Tenir un blog est tenir une micro-entreprise. Voici toutes les tâches que nous gérons à deux :

– Recherche du contenu & brainstorming
– Contacter les marques
– Répondre aux demandes de collaboration
– Recherche approfondie sur l’éco-responsabilité de chaque marque
– Négociation
– Recherche d’endroits de photo-shooting
– Prendre les photos puis les éditer
– Rédaction & mise en page des articles
– Relayer l’information sur les réseaux sociaux
– Échanger avec les lecteurs
– Maintenance du site web
– Faire la comptabilité & l’administration
– Être présents lors d’évènements (suspendu pendant le Covid-19)
– Intervenir à des conférences

Gagnez-vous de l’argent ?

Avec toutes les tâches que nous avons énuméré dans la question précédente, tenir un blog est un métier à plein temps donc nous gagnons de l’argent.

Cependant et contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas un métier facile. On a tendance à penser que c’est un peu le job de rêve : être son propre patron, travailler d’où l’on veut, quand on veut. Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que la vie de bloggers ou d’entrepreneurs demande énormément de discipline ! Alors oui, bye bye le rythme métro-boulot-dodo, horaires fixes à 35 heures par semaine et salaire qui tombe à chaque fin du mois mais bonjour les semaines de 60 heures, travail le weekend et un salaire au tour du SMIC français (2020).

Ceci dit, si nous étions intéressés par l’argent, je pense que nous serions restés à Genève avec un très bon salaire. Or, nous avons choisi de vivre en adéquation avec nos valeurs en nous lançant dans l’entrepreneuriat avec tous les risques que cela implique.

Actuellement, nous sommes considérés “micro-bloggers” (ou micro-influenceurs) avec une petite audience mais avec un bon engagement. Nous nous plaçons essentiellement sur le secteur de la mode éthique, un marché encore de niche dans lequel les marques sont jeunes, ont peu ou pas de budget communication en comparaison des grandes marques de fast-fashion. Nous notons aussi que les marques françaises (voire européennes) ne sont pas toutes prêtes à rémunérer les bloggers contrairement aux marques américaines. Nous sommes aussi là pour faire bouger les choses car tout travail mérite salaire.

Comment faites-vous de l’argent ?

Aujourd’hui nous arrivons à dégager deux salaires décents. Nous avons la chance de pouvoir travailler avec de vraies marques éco-responsables qui nous rémunèrent pour notre savoir faire.

Voici comment :
– Articles sponsorisés dans lesquels nous parlons exclusivement d’une marque éco-responsable.
– Liens affiliés (si vous cliquez sur certains liens et achetez le produit, nous obtenons une commission sur la vente. Nous vous remercions pour votre confiance et votre soutien).
– Codes promo. Même principe que les liens affiliés mais avec une réduction sur le prix d’achat final pour vous ! 😉
– Posts sponsorisés sur Instagram
– Projets photos pour des marques éco-responsables

Nous recevons également des produits gratuitement. Nous ne considérons pas cet échange comme une rémunération même si nous prenons en compte la dotation et l’envoi de produits comme un coût pour la marque.

Comment vous vous assurez qu’une marque est vraiment éco-responsable ?

 

Nous questionnons la marque avec ces 3 critères essentiels en tête :

– Transparence : que ce soit en rapport avec la provenance, la fabrication, les matières ou tout autre échelon de son activité, une vraie marque éco-responsable n’a rien à cacher.

– Traçabilité :  une vraie marque éco-responsable dans son ADN connait à la perfection toutes les étapes de son activité et tous les acteurs qui y sont impliqués.

– Matières : pour qu’une marque soit éco-responsable elle doit faire attention aux ressources naturelles qu’elle utilise. Elle doit faire preuve d’innovation dans le choix des matières premières pour la fabrication de ses biens afin de limiter son impact sur l’environnement.

– Engagement social : une marque responsable rémunère de manière juste tous ceux qui sont impliqués dans son activité.

En suite, nous regardons si la marque possède les labels qui certifient ces engagements et finalement, mais principalement nous questionnons la nature de la marque, son essence et les raisons pour lesquelles nous travaillerions avec elle.

Comment voit-on qu’un article est sponsorisé ?

A chaque fin d’article sponsorisé, nous le mentionnons de la sorte : ♡ éthiquement sponsorisé par “le nom de la marque”.

Lorsque nous présentons un produit qui nous a été offert, nous le mentionnons sur le blog avec ce symbole : ℅ = courtesy of.

Sur Instagram, nous mentionnons lorsque le post a été sponsorisé avec le hashtag : #NomDeLaMarquePartner

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous.









    Copyright © 2021 bloomers.eco Le contenu et les photos de notre site web et de nos réseaux sociaux sont créés par bloomers.eco sauf mention de notre part. Demandez-nous si vous souhaitez les utiliser.