Envie de composer un joli bouquet de saison éco-responsable en hiver ? Voici 5 fleurs d’hiver à (s’)offrir en cette saison hivernale et surtout à l’approche de la Saint Valentin… Je peux déjà vous dire d’éliminer les roses qui sont elles plutôt les stars de l’été !

bouquet d’hiver : mimosa & renoncules jaunes

Que cela soit pour offrir ou simplement pour égayer mon intérieur, un bouquet de fleurs m’apporte toujours beaucoup de joie. Mais en tant qu’écolo, je limite à présent mes achats de fleurs coupées (ce qui me fait encore plus les apprécier) et je favorise davantage les plantes (plus durables).  De manière à respecter le cycle de la Nature et à limiter mon empreinte carbone, je les choisis de saison et locales. Pour des fleurs d’hiver cultivées en France, on se tournera surtout vers la Côte d’Azur où le climat reste le plus clément même si certaines fleurs vivaces comme l’Ellébore résistent à des températures allant jusqu’à -15°. 

Les roses en hiver : de la tradition à un désastre écologique et éthique

En ce mois de février, il est difficile d’ignorer la fête des amoureux dont la coutume est d’offrir une douzaine de roses comme un gage d’amour qui durera pour les 12 prochains mois. Cette tradition qui remonterait à l’époque victorienne est devenue une fête commerciale qui semble se foutre complètement de la santé de la planète et des cultivateurs. En effet, les roses en hiver sont un non-sens total puisque ces dernières sont des fleurs d’été qui nécessitent beaucoup de soleil et de chaleur. Vous vous douterez donc que ces roses sur les étalages des fleuristes non pas poussée naturellement et on fait probablement quelques heures de vol pour atterrir entre vos mains. Mais alors d’où viennent nos roses de Saint-Valentin ? En France, nos roses viennent à 87% des serres chauffées et éclairées 24h/24 en Hollande. Et pour faire face à la demande croissante, les Pays-Bas se fournissent également au Kenya ! Les boutons de fleurs en direction de l’Europe viendraient donc à 70% du Kenya au climat tropical propice pour la culture des roses. Et en raison d’un manque total de réglementation, ces immenses fermes industrielles de roses kenyanes utilisent des pesticides et autres engrais empoisonnant les sols et les eaux, la faune et la flore ainsi que ses habitants. De plus, cette forme de monoculture pompe sans la moindre restriction l’or bleu du lac Naivasha. Côté exploitation humaine, les ouvriers seraient payés à peine une centaine d’euros par mois pour 6 jours de travail par semaine tout en y laissant leur santé.

Alors pour les amoureux écolo, voici 5 fleurs d’hiver locales à demander à votre fleuriste pour vos compositions florales. Je vous suggère également des fleurs hivernales pour vos jardinières ou en pot à installer dans votre intérieur !

1. Le mimosa

Ces petites boules couleur jaune d’or viennent ensoleiller nos intérieurs ! En me baladant en forêt du côté de Bordeaux, j’ai rencontré de majestueux arbres de mimosas.
Période de floraison : de décembre à avril.

2. L’hellébore ou Rose de Noël

Elle est la reine des fleurs d’hiver originaire des Alpes, ses petites pétales vertes deviennent pourpres ou blanches selon l’espèce.
Période de floraison : entre novembre et avril.

3. Les camélias

Toute en élégance et volupté, les fleurs de camélia sont à la croisée d’une rose et d’une pivoine.
Période de floraison : entre le mois d’octobre et d’avril

 

4. Les renoncules

Ses pétales raffinées et délicats tout en rondeur et opulence, la renoncule se décline en de nombreuses teintes : du blanc au rose pâle, du jaune à l’orangé en passant par le rouge pourpre. Les renoncules des fleuristes sont cultivées en France principalement dans le Var et la région Hyéroise au climat hivernal doux et ensoleillé pour une floraison vers la fin de l’hiver jusqu’au printemps.

5. Les anémones

Comme la renoncule, l’anémone est cultivée dans le sud de la France pour une floraison à la fin de l’hiver puis au printemps et jusqu’en été selon les espèces. De fines pétales tout en simplicité, on les appelle aussi les fleurs du vent dont les graines s’envolent à la moindre brise. Elles ressemblent beaucoup aux coquelicots.

Les fleurs en pot ou jardinière

Les pensées malgré leur fragilité apparente sont aussi des fleurs qui durent sur 3 saisons : automne, hiver et printemps. J’ai planté les miennes au début de l’automne dans mes jardinières sur mon balcon et celles-ci ont refleuri en janvier. Double plaisir ! Les jacinthes et les amaryllis en pot peuvent fleurir à l’intérieur, en plein cœur de l’hiver. Vers la fin de l’hiver, on peut aussi s’orienter vers des narcisses et jonquilles en pot.

A l’approche de la Saint Valentin, pensez plutôt à offrir ces fleurs là et faites un geste pour la planète !